Soutenir l'Apei
empty-alt

L’EQUIPE MOBILE D’APPUI A LA SCOLARISATION (EMAS) : l’alliance de l’Education Nationale et du secteur médico-social au service du handicap

Le 30 Avril 2021 est apparu un tout nouveau dispositif sur le département jurassien : l’EMAS. Répondant à un appel à candidature lancé par l’Agence Régionale de Santé Bourgogne Franche-Comté, l’APEI de Lons-le-Saunier, l’ASMH et ETAPES ont mutualisé leurs savoir-faire pour remporter ce projet innovant, participant au virage inclusif de notre société actuelle.

Le nombre d’enfants handicapés scolarisés en milieu ordinaire est passé de 361.200 à la rentrée 2019 à près de 385.000 lors de celle de 2020, soit une progression de 7%. Pour mémoire, ce nombre n’était encore que de 118.000 en 2006[1]. Face à cette montée de l’inclusion scolaire, se trouve des enseignants qui peuvent être parfois en difficulté pour dispenser leurs savoirs de manière adaptée et qualitative.

La présence d’un enfant en situation de handicap dans la classe peut susciter chez l’enseignant des  interrogations et des inquiétudes légitimes, surtout si l’enfant présente des troubles d’ordre cognitif ou d’ordre comportemental. La crainte, fondée, de ne pas connaître suffisamment les capacités et les troubles particuliers de l’enfant et de ne pas posséder les compétences nécessaires pour le guider, constitue un obstacle qu’il faut prendre en compte.

A travers un mode d’intervention novateur, l’EMAS va permettre d’apporter soutien et conseils et ce, dans un contexte de collaboration inédite avec l’Education Nationale. A l’inverse des dispositifs déjà existants, cette équipe mobile, composée de professionnels du secteur médico-social, va intervenir en direction des personnels enseignants. Concrètement, des binômes Education Nationale / Médico-Social vont être créés en fonction des situations (problématique, zone d’intervention…). Après un temps d’observation directement au sein des établissements scolaires, ces derniers vont pouvoir mettre à profit leurs expertises pour dispenser des actions de formations ou tout autre savoir-faire afin d’aider les enseignants dans l’accompagnement d’enfant en situation de handicap.

A noter qu’à ce jour, selon I’ Inspection Académique du Jura, 50 à 60 situations seraient repérées sur le territoire et nécessiteraient l’intervention de l’EMAS.

Le 03 Juin 2021 a été la journée officielle de lancement de l’EMAS. Tous les acteurs de ce nouveau dispositif (ARS, Education Nationale, l’APEI de Lons le Saunier, l’ASMH et ETAPES)  se sont réunis pour cette nouvelle avancée dans la prise en charge des personnes en situation de handicap. Ce moment a été l’occasion de rappeler les liens qui nous unissent dans cet objectif commun : le droit à l’éducation pour tous.

 

[1] Communiqué de presse JM Blanquer/S Cluzel – 09/11/2020